☀️ Vous n'avez toujours pas passé votre commande de chèques vacances ? -25€ avec le code REMP2022 en cliquant ici ☀️


Dentiste

Tout savoir sur les spécialités en dentaire

Après ses études, un chirurgien-dentiste est diplômé d’un doctorat en médecine dentaire générale, il peut par la suite choisir de se spécialiser ou non.

Selon le Conseil de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes de France, 3 spécialités sont reconnues en médecine dentaire, et sont les suivantes :

  • La chirurgie orale
  • La médecine bucco-dentaire
  • L'orthopédie dento-faciale

Ces spécialités dentaires sont attribuées de manière automatique à tout dentiste titulaire d’un DES dans ces trois spécialités.

👉 Pour tout savoir sur le métier de chirurgien-dentiste : ses missions, études et salaire, c’est juste ici.



🦷 Comment faire pour obtenir une de ces spécialités dentaires sans avoir obtenu un de ces DES ?


📚 Les démarches pour obtenir votre spécialité dentaire

Afin d’obtenir la reconnaissance d’une de ces spécialités, vous pouvez déposer un dossier auprès de la commission de qualification. Cependant, il vous faudra justifier de vos autres titres de formation et/ou d’une expérience professionnelle conséquente.

Après étude de votre dossier par la commission nationale de première instance qui émet un avis, c’est le conseil départemental dont vous dépendez qui prend la décision finale. Il en informe le directeur général de l’ARS de votre lieu d’exercice et le Conseil national.

Si votre dossier est rejeté, vous pouvez faire appel auprès de ce dernier, qui transmettra à la commission nationale d’appel. Après avis, c'est le Conseil national à qui il advient de prendre la décision finale et d’en informer le praticien et le conseil départemental dont il dépend.

Les demandes sont à adresser au conseil département pour tout dentiste inscrit au tableau de l’Ordre en France. Un dentiste français mais résidant à l’étranger devra lui déposer sa demande au conseil département de Paris.


📝 Le dossier de demande de spécialité dentaire

Tout dossier déposé doit contenir ces éléments et respecter ces conditions :

→ Être en double exemplaire

→ Avoir complété un formulaire, placé en première page, disponible ici

→ Inclure toutes les pièces justificatives de vos formations ou de vos expériences professionnelles

→ Être en langue française. Si vous possédez des documents en langue étrangère, il vous faudra les traduire

→ Être au format A4

→ Ne pas être relié, agrafé, mis dans un classeur ou une pochette plastique fermée

→ Être dans une pochette plastique à coins ouverts ou une chemise (cartonnée ou souple)

Après attribution de la qualification, le praticien peut s’il le désire faire une demande d’inscription sur la liste des spécialistes dentaires et cela de manière écrite, à adresser au conseil département dont il dépend. Il pourra aussi rédiger un engagement sur l’honneur indiquant qu’il ne prodiguera que des actes en lien avec la spécialité qu’il a obtenu.

👉 Déjà diplômé et prêt à exercer ? Consultez toutes les offres pour chirurgiens-dentistes que nous avons sur le site.



1️⃣ Spécialités en dentaire : zoom sur la chirurgie orale

Le praticien spécialisé en chirurgie orale pourra se former à la chirurgie parodontale et la chirurgie implantaire. La chirurgie parodontale est spécifique aux tissus qui soutiennent la dent : la gencive, l’os alvéolaire, le cément et le ligament. La chirurgie implantaire quant à elle, consiste à remplacer une racine dentaire perdue par un implant dentaire artificiel.

Dans la majorité des cas, ce spécialiste intervient pour toutes ces pathologies :

  • Infection dentaire sévère
  • Cellulite infectieuse
  • Avulsions dentaires multiples

Selon Elsan, il peut procéder à une intervention chirurgicale sur : les dents, les alvéoles dentaires, les os des maxillaires, l’appareil manducateur, les gencives, les muqueuses buccales, les glandes salivaires et les canaux de communication bouche-sinus et bouche-nez.



2️⃣ Spécialités en dentaire : zoom sur la médecine bucco-dentaire

Cette spécialité permet de prendre en charge des patients présentant des pathologies lourdes et/ou spécifiques. Par exemple, il peut prendre en charge des patients nécessitant un traitement spécifique comme une sédation, une hypnose ou même une anesthésie générale.

La spécialité de médecine bucco-dentaire se diffère des autres spécialités car elle s’exerce de manière transversale et n’est pas exclusive à une certaine discipline. Elle prend surtout en charge des patients référés, c’est à dire des patients de dentistes non spécialistes redirigés vers un dentiste spécialisé en médecine bucco-dentaire.



3️⃣ Spécialités en dentaire : zoom sur l'orthopédie dento-faciale

L’orthopédie Dento-Facial (ODF) aussi connue sous le nom d’orthodontie, permet au patient d’obtenir l’alignement de ses dents, à des fins esthétiques ou fonctionnelles. Il accompagne aussi bien les enfants, que les adolescents ou adultes. Son rôle est donc de veiller au non-décalage des mâchoires et aux problèmes d’engrènement des dents, c’est-à-dire, la manière dont les dents inférieures et supérieures se rencontrent lorsque l’on ferme la bouche.


A lire aussi :

Combien gagne un dentiste suivant son activité ?

L'installation en libéral pour un chirurgien-dentiste : démarches administratives et fiscalité

Les démarches à effectuer pour votre premier remplacement en tant que dentiste

Comment devenir assistant dentaire ?