Pour la rentrée, découvrez nos formations DPC et approfondissez vos connaissances

Le bilan de médication à l'officine

Formation élaborée avec Dr Lionel Trouillon et Dr Raphaël Oddou, deux docteurs en pharmacie

Durée de la formation E-learning : 7h

Financement : gratuit car pris en charge à 100% (DPC)

Le saviez-vous ?

👉La prévalence des maladies chroniques augmente régulièrement en raison de l’allongement de l’espérance de vie.

👉La population qui apparaît comme la plus exposée à la situation de polypathologie, est celle des personnes âgées de plus de 65 ans reconnues en affection de longue durée et celle de plus de 75 ans, âge à partir duquel la présence simultanée d’au moins deux maladies chroniques est fréquente.

👉3.9 millions de patients sont exposés aux risques liés à la polymédication.

👉La polymédication pose un certain nombre de difficultés du fait du risque iatrogène accru par la vulnérabilité de ces patients. Le bilan partagé de médication est fondamental dans la lutte contre l’iatrogénie et un concept structurant pour les collaborations inter professionnelles.


Comment ça marche ?

☑️Inscrivez-vous à une session disponible pour effectuer votre formation dans les temps

☑️Remplissez le formulaire avec vos coordonnées : nom et prénom, e-mail, spécialité et téléphone

☑️Une fois le formulaire complété, vous recevrez un e-mail d'Health Events. Ils vous indiqueront la marche à suivre afin de valider votre inscription auprès de l’ANDPC

Formation Health Events

Le bilan de médication peut être conduit en soins primaires ou en milieu hospitalier. Depuis 2018 il apparait désormais en France dans le cadre législatif du référentiel de compétence des pharmaciens d’officine avec une rémunération forfaitaire dans le cadre de l’accompagnement des personnes âgées sous le nom de bilan partagé de médication.

Peu de pharmaciens en activité ont pu bénéficier d’une formation dans le domaine au cours de leur formation initiale.


Objectifs pédagogiques :

  • Une réduction des erreurs médicamenteuses telles que l’interruption inappropriée de médicaments lors de changements de structure, le changement erroné des doses ou des formes galéniques ou des modalités d’administration, la redondance de certaines thérapeutiques, la poursuite ou l’ajout indus de médicaments
  • Une diminution du recours à l’hospitalisation (passages aux urgences et hospitalisations non programmées)
  • Une amélioration de la prise en charge des patients polymédiqués par la prévention de l’iatrogénie médicamenteuse et une amélioration de l’adhésion thérapeutique
  • L’optimisation de la gestion par les patients de leurs produits de santé
  • Une meilleure communication du pharmacien avec le médecin traitant
  • Une réduction des coûts globaux mensuels des traitements

Déroulé de la formation :

  1. Développement de la pharmacie clinique en officine
  2. Conciliation des traitements médicamenteux
  3. Bilan partagé de médication
  4. Etude de cas et retour d’expérience

Cette formation est destinée aux pharmaciens.