Tous

Témoignages : La parole aux remplaçants !

RemplaFrance donne la parole aux remplaçants. Si leur parcours et leurs professions diffèrent, tous témoignent des bénéfices qu’ils ont tirés du remplacement.

Un apprentissage in situ

« Remplacer me permet de tester plusieurs modes d’exercice et voir différentes patientèles afin de m’aider à choisir pour ma future installation. J’ai déjà effectué plus d’une vingtaine de remplacements et je compte poursuivre jusqu’à être sûr de savoir où me poser. » Timothée, interne en médecine générale, 29 ans, Cambrai.

Un moyen de découvrir ses points faibles

« Remplacer, pendant les études de médecine, c'est mettre en évidence nos points faibles afin de pouvoir les corriger au cours de notre formation hospitalière. C'est aussi apprendre à se connaitre et à connaitre la façon dont on aime travailler. » Delphine, interne en médecine générale, 28 ans, Paris.

Ce qu’en pense un remplacé

« Le remplacement est souvent la première expérience professionnelle à la sortie de la faculté, dans une structure qui tourne déjà et dans l’idéal avec du personnel habituel (assistante, secrétaire). C’est rassurant. » Romain, chirurgien-dentiste, 28 ans, Lille.

Pour les jeunes mamans

« Être remplaçante, ça m’a permis en tant que jeune mamans d'anticiper l'arrêt des revenus pendant mon congé maternité. J’ai pu capitaliser plus avant. Aujourd’hui, cela me permet aussi de moduler mon emploi du temps. » Marguerite, rhumatologue, 28 ans, Lille.

De l’expérience supplémentaire

« Remplacer m'a permis d'acquérir de l'expérience : travailler plus rapide, diagnostics plus vite posés et efficacité. Remplacer c'est aussi s'inspirer des erreurs ou des réussites du titulaire pour sa future installation. » Rosalie, chirurgien-dentiste, 29 ans, Lille.

Mobilité favorisée avant de poser les bagages

« Faire des remplacements dans plusieurs lieux me permet de découvrir différents cadres de vie, me projeter et choisir la ville de mon futur cabinet. » Claire, interne en médecine générale, 31 ans, Lyon.