Programme de parrainage : recevez 250€ de prime en cooptant un professionnel de santé 💸🤝


Sage-Femme

Interview sur l’histoire d’une sage-femme en période de COVID-19

Le 11 mars 2020 marque l’annonce officielle de la pandémie du COVID-19 par l’OMS bien que le virus semble avoir été détecté en fin d’année 2019. Le taux des cas augmentant rapidement, le gouvernement français décide de mettre le pays sous quarantaine le 16 mars 2020 jusqu’au 11 mai 2020. L’annonce du port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos à partir du lundi 20 juillet 2020 nous rappelle que le virus est toujours présent, même après le déconfinement. Presque deux mois et demi après la fin du confinement, RemplaFrance fait un retour sur la situation actuelle de la France et un focus sur l’expérience d’une sage-femme en Guyane, une des régions françaises les plus touchées par le virus.

Sources : COVID-19 Chronologie de l’OMS et santepubliqefrance.fr.



🦠 Covid-19, quelle situation en France ?

Le 9 juillet 2020, Santé Publique France déclarait que 6,7% de la population française métropolitaine est infectée par le COVID-19 avant mi-avril 2020 soit 4 368 000 personnes. Un bilan qui pourrait bien augmenter puisqu’entre le 6 et le 12 juillet 2020, une faible augmentation du nombre de cas confirmés a été enregistré, passant de 3 787 à 3 844.

Après la découverte du cluster en Mayenne, la France s’attend à une seconde vague de COVID courant août. Ainsi, le gouvernement a pris la décision de durcir l’obligation du port du masque dans tous les lieux publics avec notamment la mise en place d’une amende en cas de non-respect de la règle. Le relâchement de la population en France métropolitaine est le reflet d’une stabilisation de la circulation du virus les deux derniers mois. Cependant, les chiffres des deux dernières semaines cités plus haut nous permettent de montrer que le virus n’a pas disparu et que les risques sont toujours réels.

Une réalité que les régions d’outre-mer affrontent tous les jours, et plus particulièrement les départements de Mayotte et de Guyane, les deux régions des DOM-TOM les plus touchées par la crise à l’heure actuelle. En effet, depuis le début de la crise du COVID-19 en mars 2020, ces deux régions n’ont connu aucun répit.

Ce n’est que la semaine du 18 juillet que les quelque 1 048 tests effectués sur l'île de la Guyane ont démontré une légère baisse du taux de positivité au virus avec seulement 146 cas positifs (soit 13,9 % de positivité sur le nombre de personnes testées). Une baisse non-négligeable puisque sur 1 188 tests de la semaine du 11 juillet 2020, 245 cas avaient été déclarés positifs (soit 20 % de positivité sur le nombre de personnes testées).

Source : guyane.gouv.fr



🤰 Covid-19, le témoignage d’une sage-femme en Guyane

Afin de mieux comprendre le quotidien des professionnels de santé qui exercent en temps de crise, RemplaFrance a interrogé une sage-femme qui travaille en Guyane.

Julie*, 33 ans est sage-femme coordinatrice sur l'ensemble de la Guyane, elle est basée à Cayenne. Elle est donc la référente de toutes les sages-femmes de Guyane et s’occupe de manager les différentes équipes.

*À sa demande, le prénom de la professionnelle de santé interrogée a été modifié.


💬 Quelle est la situation actuelle en Guyane ?

“Actuellement, il y a plus de 5 000 cas, 20 personnes en réanimation, dont 12 évacuées en réanimation aux Antilles.”


💬 Ce travail à fortes responsabilités a-t-il été affecté par la crise du COVID-19 ?

“Notre charge de travail a été augmentée ainsi que la pression qui va avec. Pour ce qui est du reste ça va.”


💬 Selon toi, les aides apportées par le gouvernement ont-elles eu des répercussions positives sur la gestion de la crise ?

“Non, au niveau sanitaire, nous manquons de matériel EPI, mais aussi de soignants et d’organisation. On aurait pu anticiper le pic épidémique si des mesures avaient été prises puisque nous étions en décalé (plus de 2 mois) par rapport à la France métropolitaine !”


💬 Comment vois-tu le “après COVID” ?

“Je pense qu'après le COVID, il n’y aura pas vraiment de changements, nous reprendrons les prises en charge classiques”.


Les mesures prises par l’Ordre des sages-femmes pour faire face au COVID sont les suivantes :

  • Porter un masque chirurgical en continu
  • Espacer les rendez-vous pour éviter que les patients ne se croisent dans la salle d’attente
  • Reporter le rendez-vous si la patiente présente des symptômes modérés d’infection et lui conseiller de voir son médecin
  • En cas de symptômes sévères d’une patiente, contacter le 15
  • Contacter chaque patiente par téléphone avant la consultation pour s’assurer qu’elle ne présente pas de symptômes
  • Si vous-même présentez des symptômes, mettre en place les gestes barrières (il est conseillé de se mettre en quarantaine, mais ce n’est pas obligatoire)

💡 Pour plus de renseignements sur le COVID-19, consultez le site de l’Ordre : ordre-sages-femmes.fr.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à lire d’autres articles :

Les différents modes d’exercices pour une sage-femme libérale

Sources :