Médecin

Quels sont les avantages et inconvénients à travailler en centre de santé pour un médecin ?

Les centres de santé sont à la mode et en plein essor. Travailler en centre de santé en tant que médecin présente des avantages et des inconvénients. Chacun y trouvera son compte !

Cet article évoque en général les centres de santé mais chaque centre a ses particularités.

 

Qu’est-ce qu’un centre de santé ?

Un lieu de santé de proximité, de soins primaires : médecine générale, soins infirmiers et/ou chirurgie dentaire et parfois de soins secondaires, de santé publique : prévention et promotion de la santé, où sont pris en charge tous ceux qui le souhaitent. On peut retrouver dans les centres de santé tous les soins courants : médecine générale, médecins spécialistes, radiographie, échographie, analyses médicales, kinésithérapie, soins infirmiers, sur place ou à domicile, soins et prothèses dentaires. Il existe aussi des centres exclusivement dentaires ou infirmiers.

Les centres de santé sont ouverts à tous, combattent la médecine à deux vitesses et contribuent à la lutte contre les inégalités sociales de santé. Ils défendent une médecine de qualité pour tous. Ils proposent systématiquement le tiers-payant et respectent les tarifs opposables, donc ne font pas de dépassements d’honoraires.

Depuis 2011, les centres de santé connaissent un nouvel essor, se développant dans toutes les régions de France, répondant avec pertinence et efficacité aux enjeux d’aujourd hui : prise en charge complexe des maladies chroniques et des patients polypathologiques, réduction des inégalités sociales de santé, amélioration de l’efficience des interventions des soignants et lutte contre les déserts médicaux.

 

Les centres de santé

Les centres de santé sont créés et gérés soit par des organismes à but non lucratif, soit par des collectivités territoriales, soit par des établissements publics de coopération intercommunale, soit par des établissements publics de santé, soit par des personnes morales gestionnaires d'établissements privés de santé, à but non lucratif ou à but lucratif.

Concrètement, les centres de santé sont crées par des organismes publics (CNAM, mairies et municipalités) ou organismes privés (mutuelles).

 

Exercer en tant que médecin dans un centre de santé

  • Il suffit d’être diplômé d’un DES de médecine et DESC.
  • Comme c’est un emploi salarié, il vous faudra passer un entretien d’embauche avec le directeur ou directrice du centre de santé.
  • À noter que le directeur ou directrice du centre peut-être soit un médecin soit un administratif.

Il y a de nombreux centres de santé qui se développent en Île-de-France mais aussi dans toutes la France. Ces centres permettent de lutter contre les déserts médicaux et permettent un travail multi-disciplinaire.

 

Les différences avec l'exercice libéral

Vous êtes salarié et disposez donc des avantages de salariat : congés payés, tickets restaurant, arrêt de travail ou congé maternité.

La pluriprofessionalité : généralistes et spécialistes, dentistes, kinésithérapeutes et infirmières. Vous pouvez envoyer vos patients chez des spécialistes dans votre centre.

Le dossier médical partagé : vous avez accès à un dossier médical partagé qui permet une meilleure coordination des soins.

Vous pouvez consacrer du temps à la prévention, à l’éducation pour la santé avec les actions qui sont menées par le centre : dépistage des cancers, education thérapeutique, maladies chroniques.

Vos horaires sont imposés. Ce sont généralement des vacations (matin ou après-midi ou matin et après-midi). Les horaires vous sont généralement signalés lors de votre entretien d’embauche par le directeur du centre. Cela dépend des centres et de la localisation. Les vacations ont une durée de minimum 4h (cela est souvent plus). Si vous faîtes toute la journée, vous aurez le droit à une pause déjeuner, mais elle peut parfois être écourtée par votre retard.

Le nombre de rendez-vous et le temps consacré à un rendez-vous sont généralement imposés. La moyenne est de 4 patients par heure. Bien sûr, lors de vos débuts et pour vous sentir à l’aise vous pouvez demander à passer plus de temps avec votre patient (20 minutes). Il faudra le signaler au directeur ou directrice.

 

La rémunération d'un médecin en centre de santé

Il y a 2 sortes de rémunération pour les médecins exerçant dans les centres de santé.

La première rémunération :

À Paris exclusivement : c’est une rémunération à l’acte, avec une rétrocession de X%. Il y a des avantages et des inconvénients. Attention au taux de rétrocession, exigez quand même un minimum, d’autant que cette rétrocession est en brut ! Même si la consultation de médecin générale a augmenté, soyez clair et exigeant avec le directeur. Je pense que 40% de rétrocession est le MINIMUM. Si vous êtes en dessous, le risque c’est de ne plus faire du qualitatif mais du quantitatif, cela ne valorise pas du tout notre métier et cela fait peu payé pour des personnes ayant fait 10 ans d’études !

Plus vous voulez gagner d’argent, plus il faut voir des patients. Si vous n’avez pas de patients vous ne gagnez pas d’argent. Théoriquement dans votre contrat, (à vérifier) vous avez un minimum donné si vous ne faîtes pas plus de 4 patients lors de votre vacation.

Cette rémunération est moins avantageuse si vous avez de l’absentéisme, ou si vous comptez faire des consultations de 30 minutes..

La deuxième rémunération :

Cette rémunération se fait à l’heure. Il y a des avantages et des inconvénients. Globalement cela revient au même si vous aviez 4 patients par heure. Mais cela devient avantageux s'il y a de l’absentéisme. Généralement votre planning est toujours complet. Ces centres vous incitent à prendre en plus des urgences. Généralement on retrouve cette rémunération en banlieue parisienne dans les centres de santé tenus par les municipalités et en province.

 

Les avantages administratifs du salariat

Qui dit salariat dit fiche de paie et contrat en CDI. C’est important si vous envisagez un prêt etc.

Vous êtes salarié vous avez le droit aux congés payés. Soit votre centre vous rémunère en plus de vos vacations habituelles de 10% en plus (qui correspond à vos congés payés), soit votre centre vous donne 5 semaines de congés payés dans l’année. Avant de prendre vos congés, il faut bien entendu avoir l’accord de votre directeur. Vous n’avez pas autant de liberté qu’en cabinet libéral. Normalement c’est à votre directeur de maintenir une continuité des soins et de proposer un remplaçant.

Vous êtes salarié vous avez le droit à un arrêt de travail mais avec un délai de carence qui dépend de chaque centre (minimum de 4 jours).

Vous êtes salarié vous avez le droit à congé maternité. Le centre de santé qui paye à l’acte calcule vos indemnités sur les 6 mois précédent votre congé.

Vous pouvez avoir d’autres avantages comme les tickets restaurant mais pas dans tous les centres de santé.

Bien sûr vous ne faites pas votre comptabilité, juste les impôts à payer !

 

Les avantages du salariat pour votre pratique

Le centre est tenu de mettre tout à votre disposition pour la bonne pratique de votre exercice clinique (feuilles de soins, matériel, saturomètre etc.) Vous pouvez demander d’ailleurs au centre du matériel supplémentaire si votre pratique le demande. Vous n’avez rien à ramener, même pas de stéthoscope !

Le centre de santé a des secrétaires qui peuvent prendre des rendez-vous et qui font payer les patients avant. Donc il n’y a pas de perte de temps avec les cartes vitales, les paiements etc.

Ce qui ne change pas c’est votre pratique clinique et l’administratif ! Il faut lire le courrier (donc arriver avant la vacation ou partir plus tard), appeler les patients si besoin, appeler les services pour des conseils, appeler les pompiers si besoin.

 

Retrouvez toutes les offres d'emploi salarié pour médecin généraliste en France.

Pour toutes questions concernant le salariat, vous pouvez contacter Dr Gras par e-mail : contact@remplafrance.com.