Pharmacien

Quels sont les facteurs qui favorisent la majoration des salaires en officine ?

Les heures complémentaires et supplémentaires en officine

 

Que vous soyez à temps partiel ou à temps complet, votre titulaire peut réclamer à ce que vous fassiez des heures en plus par rapport à ce qui est prévu sur votre contrat. En effet, les salariés en officine sont payés à l’heure et ont ainsi des majorations au-delà de leur durée de travail contractuelle.

 

Les Pharmaciens sont donc parmi les rares cadres qui ne sont pas au forfait jour.

Si vous êtes à temps plein, les heures au-delà de 35h sont considérées comme des heures supplémentaires. Les 8 premières heures sont rémunérées avec une majoration de 25%, les heures au-delà sont rémunérées avec une majoration de 50%.

Si vous êtes à temps partiel, les heures au-delà de la durée fixée lors de votre contrat sont considérées comme des heures complémentaires. Les heures complémentaires jusqu’à 10% de la durée fixée par le contrat sont rémunérées avec une majoration de 10%, les heures au-delà sont rémunérées avec une majoration de 25%.

 

Les majorations pour ancienneté

 

Le salaire de base du salarié augmente avec l’ancienneté dans l’entreprise.

Les taux de majoration sont augmentés tous les 3 ans. En effet, à 3 ans d’ancienneté, le taux est de 3%, à 9 ans d’ancienneté, le taux est de 9%. Cette prime est versée à partir du mois anniversaire d'embauche du salarié.

Cette majoration est calculée sur le minimum conventionnel de l'emploi occupé par le salarié, proportionnellement au nombre d'heures effectives de travail, mais sans qu'il soit tenu compte dans ce calcul des majorations pour heure supplémentaire.

 

Les majorations pour le travail de nuit

 

Pour les pharmacies ouvertes la nuit, les salariés travaillant après 20 heures ont une majoration horaire de 20 % pour les heures comprises entre 20 heures et 22 heures ainsi que celles comprises entre 5 heures et 8 heures et de 40 % pour les heures comprises entre 22 heures et 5 heures.

 

Les majorations diverses

 
  • Les préparateurs en pharmacie qui ont passé le CQP en dermo-cosmétique ou qui l’ont eu via une VAE ont une majoration de 10 %. Cette majoration est calculée sur le minimum conventionnel de l'emploi occupé par le salarié, proportionnellement au nombre d'heures effectives de travail, mais sans qu'il soit tenu compte dans ce calcul des majorations pour heure supplémentaire. Cette majoration est due en cas de pratique régulière des connaissances acquises en dermo-cosmétique dans le cadre de ce diplôme.
  • Les préparateurs en pharmacie qui exécutent de façon significative et régulière des préparations allopathiques et homéopathiques, touchent une majoration de rémunération d'un montant égal à 25 fois la valeur du point conventionnel de salaire.
  • Les salariés travaillant dans les sous-sols plus de la moitié du temps ont une majoration de 10%. Cette majoration est calculée sur le minimum conventionnel de l'emploi occupé par le salarié, proportionnellement au nombre d'heures effectives de travail, mais sans qu'il soit tenu compte dans ce calcul des majorations pour heure supplémentaire.
  • Les salariés qui parlent et utilisent une langue étrangère ont droit à une majoration de 8 %. La majoration est de 4 % par langue supplémentaire connue et utilisée. Cette majoration est calculée sur le minimum conventionnel de l'emploi occupé par le salarié, proportionnellement au nombre d'heures effectives de travail, mais sans qu'il soit tenu compte dans ce calcul des majorations pour heure supplémentaire. Cette majoration est due pour l'utilisation professionnelle et régulière d'une langue étrangère.