😍 Le Tour de France des Remplacements débute en octobre ! Inscris-toi dès maintenant pour y participer 😍


Infirmier

Infirmières libérales : Comment développer votre activité ?

Il est important pour développer votre activité en tant qu’IDEL, d’agrandir votre patientèle. En effet, plus vous aurez de patients et réaliserez d’actes et de soins, plus votre activité augmentera. Par conséquent, votre chiffre d’affaires s’améliorera aussi.

👉 Vous venez tout juste de vous installer ? Découvrez les logiciels indispensables à votre exercice libéral !


📋 Sommaire

1) Le choix de l’emplacement de votre cabinet libéral
2) Infirmiers libéraux, faites parler de vous !
3) Les contraintes légales chez les IDEL



📍 Le choix de l’emplacement de votre cabinet libéral

Pour développer votre activité en tant qu’infirmiere en libéral, il est important de communiquer sur votre activité au sein et à l’extérieur de votre cabinet. Cependant, ce développement peut être freiné voire entravé par vos concurrents. En effet, tout dépend de votre zone géographique d’installation et si d’autres infirmiers et infirmières en libéral sont déjà installés. En effet, leur patientèle est déjà constituée et regroupe probablement tous les habitants à proximité. Il vous sera donc très difficile de vous faire une place, le choix de l’emplacement de votre cabinet libéral est donc primordial.

Mais les infirmiers et infirmières salarié(e)s peuvent également constituer une certaine forme de concurrence, renseignez-vous donc sur toutes les structures médicales proches de votre zone : EHPAD, hôpitaux privés et publics, cliniques, etc.

Pour vérifier le niveau d’activité libérale de votre secteur, vous pouvez vous renseigner sur le zonage dans votre région ou département. Ces données sont à retrouver sur le site de l’ARS dont vous dépendez. De plus, si vous décidez de vous installer en zone dite « sous-dotée », des aides financières ont été mises en place. Vous pouvez en bénéficier sous certaines conditions. À noter que l’installation en zone « sur-dotée » est donc compliquée sauf en cas de reprise de l’activité d’un autre IDEL.

👉 Pour connaître toutes les démarches à réaliser pour vous installer en tant qu’infirmier libéral, cliquez ici.



📣 Infirmiers libéraux, faites parler de vous !

Pour développer votre activité en tant qu’infirmier libéral, il est important de communiquer un maximum. Vous pourrez ainsi gagner en visibilité grâce au site de la ville ou au journal local. Pensez à créer des cartes de visites et à les proposer à vos collaborateurs professionnels de santé de la ville : médecins généralistes et spécialistes, pharmaciens mais aussi en EHPAD. Vos cartes de visites pourront comporter votre nom, prénom, profession ainsi que l’adresse du cabinet et vos coordonnées (téléphone, adresse mail et site web si vous en avez un). Pensez également à indiquer votre présence en ville par une plaque professionnelle apposée à l’extérieur de votre local.

Votre présence sur Internet est indispensable, vous pourrez donc vous créer un site web simple regroupant : un descriptif de vous et votre activité ainsi que vos coordonnées. Vous pourrez y ajouter des photos de vous et de vos locaux. Pensez également à y préciser vos formations et vos expériences pour rassurer vos futurs patients.

Veillez aussi à la fidélité et la satisfaction de vos patients déjà acquis, cela les encouragera à parler de vous à leur entourage. Le bouche-à-oreille de vos proches et surtout de votre patientèle est la technique la plus efficace pour faire parler de vous et développer votre activité libérale. Pour finir, des plateformes comme Sanolib vous permettront de trouver facilement des patients pour réaliser des visites à domicile.

👉 N’hésitez pas à rejoindre leur réseau d’infirmier libéral !



⚠️ Les contraintes légales chez les IDEL

Attention cependant, en tant qu’infirmière libérale, vous ne pouvez pas distribuer vos cartes de visites ou réaliser toute autre action de visibilité auprès de commerçants. Vous n'êtes également pas autorisée à partager vos cartes de visites directement dans les boîtes aux lettres des habitants. La communication dans la presse locale ou spécialisée est elle aussi réglementée. Vous ne pouvez en bénéficier que si :

  • Vous venez de vous installer,
  • Vous changez d’adresse,
  • Lors d’un remplacement,
  • Vous souhaitez communiquer vos horaires de permanence.

De plus, il vous est interdit de distribuer des tracts, d’afficher un quelconque élément clignotant sur la devanture de votre cabinet, ni d’afficher vos coordonnées sur votre voiture.

Quant à votre site internet, certaines mentions sont aussi obligatoires. Selon Fiducial, vous devez indiquer votre « nom, prénoms, titres, diplômes et, le cas échéant, lieu de délivrance, certificats ou attestations reconnus par le ministre chargé de la santé, adresse et téléphone professionnels et horaires d’activités. »

Pour rappel, il ne vous est également pas autorisé d’utiliser un pseudonyme sur votre site web, tout comme vous ne pouvez pas utiliser de logo ou de nom fantaisiste. Vous ne pouvez pas afficher les témoignages de vos patients ou lister vos tarifs. En effet, les avis de vos patients seront directement présents sur Internet si vous possédez un compte Google My Business. Il s’agit d’une sorte d’annuaire en ligne qui permet de recenser tous vos avis et de vous attribuer une note sur 5. Cela vous permettra également d’être présent sur Google Maps pour faciliter l’accès à votre cabinet à vos futurs patients.