Pour la rentrée, découvrez nos formations DPC et approfondissez vos connaissances


Infirmier

Exercer en tant qu’infirmier en Suisse

En Suisse, en 2019, on comptait 11,4 infirmiers pour 1 000 personnes.

75% d’entre eux exercent dans des cliniques privées, des établissements sociaux ou au sein de la Fondation des Services d’Aides et de Soins à Domicile. 25% des infirmières exercent en cabinets, laboratoires, écoles ou au sein d’entreprises.

La majorité de ces infirmiers ne sont pas suisses. À Genève par exemple, 29,4% des infirmiers sont de nationalité suisse, 60,2% de nationalité française et le reste d'une autre nationalité européenne (notamment espagnole).

Les cantons français pour vous installer sont tous des cantons dits de la Suisse romande : Vaud, Genève, Neuchâtel, Jura, Valais, Fribourg et Berne. Autrement, si vous souhaitez vous installer en Suisse allemande ou en Suisse italienne, il vous faudra parler ces différentes langues.



📋 Sommaire

1) Les démarches en tant qu’infirmier pour exercer en Suisse

2) Le rôle d’une infirmière en Suisse

3) Les offres d’emploi pour infirmières libérales en Suisse

4) Les offres d’emploi pour infirmières salariées en Suisse

5) Le salaire d’une infirmière en Suisse



💉 Les démarches en tant qu’infirmier pour exercer en Suisse

Le but ici est de s’assurer de votre aptitude à soigner vos patients, pour pouvoir par la suite travailler en tant qu’infirmier en Suisse. Dans certains cantons, il vous faudra obtenir une autorisation de pratique.

Dans les cantons romans par exemple, les diplômes infirmiers sont généralement reconnus et vous n’aurez pas à présenter de reconnaissance de diplôme. Mais celle-ci peut tout de même être exigée par certains établissements lorsque vous postulez à des postes pour des profils spéciaux comme infirmière en bloc opératoire par exemple.

Dans le cadre d’une reconnaissance de diplôme à Genève uniquement, il vous faudra faire reconnaître votre diplôme auprès de la Croix Rouge Suisse pour un montant de 700 euros.

Il vous faudra aussi obtenir un permis de travail, et cela que vous soyez résidant en Suisse ou frontalier. Différents permis de travail existent :

→ Permis L ou permis de courte durée : délivré pour une durée allant de 4 mois à 1 an. Ce permis est renouvelable.

→ Permis B ou autorisation de séjour : délivré aux ressortissants de l’UE qui souhaitent s’installer en Suisse pour une durée minimale d’un an. Il a une durée de validité fixée à 5 ans.

→ Permis C ou permis d’établissement : délivré à tout ressortissant de l’UE, travailleur ou résidant Suisse ayant séjourné ou travaillé depuis minimum 5 ans en Suisse. Sa durée de validité est indéterminée.

→ Permis G ou permis frontalier : attribué si vous exercez en Suisse ou si vous avez une déclaration d’engagement de travail en Suisse et que vous retournez en France au moins une fois dans la semaine. Sa durée de validité est de 5 ans, renouvelable.

Concernant l’assurance maladie, si vous résidez en Suisse, il vous faudra adhérer obligatoirement à une assurance maladie telle que LaMal. Sa particularité est le fait qu’elle couvre les besoins médicaux à la fois en France et en Suisse. Si vous êtes travailleur frontalier, il vous faudra vous acquitter de votre cotisation à l’assurance maladie.



👐 Le rôle d’une infirmière en Suisse

Le rôle d’une infirmière en Suisse est bien différent de celui d’une infirmière en France. Il ne se limite pas aux soins des patients, elle peut réaliser d’autre tâches comme :

  • La toilette du patient.
  • La distribution des plateaux repas.
  • L’organisation de la sortie de l’institution du patient.


🚗 Les offres d’emploi pour infirmières libérales en Suisse

Contrairement à la France, le libéral est très peu répandu en Suisse. En effet, les soins à domicile, sont administrés par des organisations cantonales. Ces établissements médico-sociaux regroupent une équipe de soignants paramédicaux exerçant en collaboration avec des médecins traitants.

Selon La Ruche, pour devenir infirmière libérale en Suisse, vous devez impérativement être titulaire d’un diplôme reconnu. Vous devez aussi avoir exercé pendant minimum 2 ans à temps plein dans des services de soins généraux, dans un hôpital ou une organisation d’aide et de soins à domicile. Cette demande est à effectuer auprès de la direction de la santé du canton dans lequel vous souhaitez exercer.

💡 Bon à savoir : si vous désirez exercer dans plusieurs cantons, il vous faudra obtenir une autorisation pour chacun de ces cantons.

Devenir infirmière libérale en Suisse tout comme en France, cela impose quelques conditions comme :

→ L’obtention d’un capital de départ pour financer son projet

→ Prévoir la stérilisation de son matériel

→ Pouvoir gérer sa comptabilité

→ Assurer la continuité des soins dans le cadre de vacances, congé maternité ou maladie en trouvant un remplaçant. Si tel est votre cas et que vous cherchez à vous faire remplacer, poster votre annonce sur RemplaFrance.



🏥 Les offres d’emploi pour infirmières salariées en Suisse

En moyenne, une infirmière salariée en Suisse s’occupe de 4 à 6 patients par jour contre 10 à 12 patients en France, la charge de travail est donc bien moins conséquente. Elles exercent en collaboration avec des kinésithérapeutes, des aides d’unité ou encore des aides-soignantes.

De plus, le système de santé n’étant pas le même en France et en Suisse, ne soyez pas étonnés en arrivant car là-bas on commence à l’heure et on finit à l’heure !

Chez RemplaFrance, nous vous proposons de multiples offres d’emploi pour infirmiers en Suisse : Remplacement, Collaboration, CDI ou Intérim.



💸 Le salaire d’une infirmière en Suisse

En moyenne, la rémunération d’une infirmière débutante exerçant en Suisse, est de 3 000 à 3 300 euros nets par mois contre 1 500 euros en France. Cependant, elles travaillent plus qu’en France : 42h par semaine. Il faut aussi prendre en compte le coût de la vie en Suisse qui est plus élevé. Ce montant peut varier et atteindre les 5 000€ par mois ce qui correspond à 6 500 francs Suisse. Certains pourront bénéficier d’un treizième mois et de bonus.

Si vous souhaitez économiser, pourquoi ne pas devenir infirmier frontalier, voici des offres d’emploi qui pourraient vous correspondre. Cependant, même si l’avantage financier est plus intéressant, les prix à la frontière sont eux aussi très élevés.


Je postule