DPC 100% financé : Découvrez les formations en ligne pour valider votre obligation triennale 💸🤝


Infirmier

Exercer en France en tant qu’infirmier diplômé à l’étranger

Vous êtes infirmier diplômé à l’étranger et souhaitez exercer occasionnellement ou vous installer en France ? Découvrez les démarches à suivre, que vous soyez diplômé de l’Union Européenne ou non. Une fois vos démarches effectuées, vous obtiendrez donc une autorisation pour exercer sur le territoire français, il ne vous restera plus qu’à trouver votre remplacement, collaboration, cession ou emploi !


📋 Sommaire

1) Infirmiers et Infirmières de l’Union Européenne
J’ai la nationalité d’un pays de l’UE et j’ai obtenu mon diplôme dans un de ces pays
Je n’ai pas la nationalité d’un pays de l’UE mais j’ai obtenu mon diplôme dans un de ces pays

2) Infirmiers et Infirmières en dehors de l’Union Européenne

3) Étudiant étranger en soin infirmier, je souhaite me former en France
Quelles sont les épreuves d’admission à l’IFSI ?

4) Accords France-Québec



💉 Infirmiers et Infirmières de l’Union Européenne

Pour exercer en tant qu’infirmier ou infirmière dans un pays membre de l’Union Européenne (UE), vous devez dans un premier temps déterminer si cet exercice est occasionnel ou si vous souhaitez vous installer. Selon Service Public, dans le cadre d’un exercice occasionnel, vous devrez faire une déclaration. Pour cela, adressez-vous directement à l’Ordre National des Infirmiers.


➡️ J’ai la nationalité d’un pays de l’UE et j’ai obtenu mon diplôme dans un de ces pays


Dans le cadre d’une installation, si votre diplôme est reconnu et que vous avez la nationalité d’un pays de l’UE, vous devez dans un premier temps contacter l’Agence Régionale de Santé (ARS) du département dans lequel vous souhaitez vous installer. Vous devrez leur envoyer un dossier comprenant différentes pièces justificatives. Parmi celles-ci, on compte notamment la copie du diplôme d’infirmier du pays d’origine ainsi que tout diplôme de langue française déjà obtenu. Ces attestations de niveau de langues peuvent prendre différentes formes : formation, diplôme ou certificat de test en langue française. Si vous ne disposez pas de ces attestations, vous devrez passer un test de niveau de langue française sous la forme d’un entretien professionnel oral et un autre test écrit. Le niveau requis est de niveau B2, qui prouve que vous avez un niveau de français avancé ou que vous maîtrisez totalement le français. Ce test est primordial pour toute compréhension de la langue une fois que vous serez en exercice, afin d’éviter toute erreur médicale. Par la suite, un numéro ADELI vous sera attribué et inscrit sur votre Carte de Professionnel de Santé (CPS). Ce numéro ADELI est un numéro de référence pour tous les professionnels de santé salariés et libéraux.

👉 Ces conditions s’appliquent également pour tout candidat issu de la Suisse et de l' Andorre.


➡️ Je n’ai pas la nationalité d’un pays de l’UE mais j’ai obtenu mon diplôme dans un de ces pays


Si vous n’avez pas la nationalité d’un pays de l’UE mais que vous avez obtenu votre diplôme dans l’un de ces pays, vous devrez obtenir une autorisation d’exercice. Dans un premier temps, vous devrez réaliser un stage d’adaptation ou passer des épreuves d’aptitude. Il vous faudra ensuite déposer une demande d’autorisation d'exercice auprès de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) du lieu où vous souhaitez exercer. Cette demande ne doit être déposée qu’une seule fois et auprès d’un seul organisme. Cependant, une fois délivrée, elle sera valable dans la France entière.



🗺️ Infirmiers et Infirmières en dehors de l’Union Européenne

Tout diplôme obtenu hors Union Européenne et hors Espace Economique Européen (EEE) ne sera pas reconnu en France. Il vous faudra donc passer les épreuves de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) pour pouvoir exercer. Vous devrez être admis et passer les épreuves d’entrées, celles-ci étant différentes des candidats français. Une fois vos études finalisées, vous obtiendrez le diplôme d’Etat comme les autres.

Vous pouvez également faire l’objet de dispense à ces épreuves (ou une partie) à l’aide de 3 tests : 2 examens oraux et pratiques ainsi qu’une épreuve écrite d’admission. À l’issue de ces épreuves, le directeur de l’IFSI dans lequel vous choisissez d’étudier, déterminera les unités d’enseignements (UE) que vous avez déjà acquises.



🎓 Étudiant étranger en soin infirmier, je souhaite me former en France

Si vous souhaitez poursuivre vos études et devenir infirmier en France, il vous faudra dans un premier temps fournir une attestation ou une équivalence au baccalauréat français. Vous pourrez ensuite constituer votre dossier sur Parcoursup afin de postuler dans les IFSI de votre choix. Si vous ne pouvez pas présenter d’attestation ou d’équivalence du baccalauréat, contactez directement l’IFSI dans lequel vous souhaitez suivre votre formation.


➡️ Quelles sont les épreuves d’admission à l’IFSI ?


Afin d’être admissible aux épreuves de sélection de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers, vous devez, comme n’importe quel candidat français, vous inscrire sur Parcoursup. Vous aurez par la suite des épreuves de sélection : un oral de 20 minutes portant sur vos expériences professionnelles et votre motivation, un écrit d’une heure portant sur le domaine de la santé ainsi que quelques calculs. Une fois la sélection effectuée, vient l’admission, avec un nouvel entretien de 30 minutes avec un cadre de santé formateur de l’IFSI et un cadre de santé exerçant en secteur de soins. Les études d’infirmier durent 3 ans.



🤝 Accords France-Québec

Dans le but d’une reconnaissance mutuelle des qualifications, des accords ont été signés entre la France et le Québec. Ainsi, afin d’exercer la profession d’infirmière en France, il vous faudra effectuer une demande au Conseil national de l’Ordre des Infirmiers (CNOI). Cela se fait sans stage ou formation préalable.

👉 En attendant votre installation, découvrez les logiciels de gestion pour votre cabinet infirmier.