COVID-19 Mobilisez-vous et rejoignez les soignants sur toute la France


Général

Témoignages de trois professionnels de santé en exercice sur l'île de la Réunion

Laissez-vous emporter par le récit de 3 professionnels de santé ayant exercé sur l’île de la Réunion !


🏝 L’île de la Réunion : un petit coin de paradis pour les soignants

L’île de La Réunion se situe dans l’ouest de l’océan Indien, non loin de Madagascar et de l’Amérique du Sud. Ce département français d’outre-mer est connu pour son climat tropical, ses plages paradisiaques et le Piton de la fournaise, un des volcans les plus actifs au monde. Cette île vous offrira des paysages à couper le souffle, parfait pour les amateurs de montagnes comme pour les amoureux des plages.

Un cadre de vie idyllique avec une situation économique qui s'améliore d’année en année. En effet, selon le site gouvernemental de la région de La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi (catégories A, B, C) est en baisse de 3,1% de l’année 2018 à 2019.
L’île dispose de services de santé de qualité avec les hôpitaux les mieux équipés de l’océan Indien ainsi qu’un CHU composé de 4 hôpitaux. Selon les statistiques de l'INSEE, l’île est plutôt bien dotée en professionnels de santé mais la répartition reste inégalitaire.

L’île de La Réunion est une destination rêvée pour tous les professionnels de santé à la recherche d’aventure et de dépaysement !


👱‍♀️ Le témoignage de Sophie, orthophoniste sur l’île de la Réunion

Sophie est l’une de ces personnes désireuses de voir autre chose, de changer d’air et de découvrir le monde. RemplaFrance l’a interrogé sur son expérience.

💬 Pouvez-vous vous présenter ?

“Je m’appelle Sophie, j’ai 50 ans et je suis née dans le nord de la France. Je suis diplômée en orthophonie de la faculté de Nice et après mes études j’ai commencé à exercer en région parisienne.”

💬 Pourquoi l’île de la Réunion ?

“À l’époque, j’étais seulement jeune diplômée, je n’avais eu que des expériences en libéral. J’ai répondu à une annonce qui apparaissait dans un journal.
J’avais envie de voir ce qu’il se passait ailleurs. Je ne connaissais absolument pas la Réunion, je n’avais jamais voyagé aussi loin. Je suis partie là-bas pour une collaboration d’une année, on était en 1993. J’y suis finalement restée jusqu’en 1997, il est assez facile de trouver du travail là-bas.”

💬 Votre première impression ?

"J’étais émerveillée par la nature très présente, c’était un peu comme un paradis naturel mais avec certaines facilités créées par l’homme (infrastructures modernes). J’ai pris la route de la corniche qui affleure le bord de mer : la nature est vraiment présente. C’était très impressionnant surtout avec la montagne, la verdure, la chaleur.”

💬 Les relations avec les Réunionnais ?

“Quand je suis arrivée, je ne connaissais personne. Puis, j’ai commencé à travailler chez un orthophoniste réunionnais, qui n’était pas très bien organisé d'ailleurs !
Cependant, j’ai été tout de suite très bien accueillie. C’était un partage dans les deux sens : ils m’apportaient un enrichissement incroyable et moi, à travers mon métier, je les aidais."

💬 Des différences dans l’exercice de votre métier ?

“En travaillant en libéral, j’ai pris conscience que l’accès aux soins n’était pas si simple (du moins en 1993, ça a peut-être changé depuis). Il y avait beaucoup de personnes qui faisaient plusieurs heures de bus pour venir jusqu’au cabinet d’orthophonie.”

💬 Qu’en était-il de votre patientèle à la réunion ?

“En libéral, c’était très large car je travaillais surtout avec des enfants, des patients à domicile. On peut exercer sa profession d'orthophoniste dans de très bonnes conditions sur l’île de la Réunion. Il y a d’ailleurs plusieurs formations possibles, il est très important de pouvoir continuer de se former.”

💬 Conseilleriez-vous cette expérience ?

“Ah oui tout à fait, c’est une expérience inoubliable. Après, il n’y a pas de grande vérité, chacun doit faire en fonction de sa personnalité et en fonction de ce qu’il ressent.”

💬 Une anecdote positive sur votre voyage ?

“Les Réunionnais m'ont accueilli chaleureusement dès le début. Ils sont très solidaires. Bien sûr, il ne faut pas oublier toutes les balades et promenades merveilleuses.”



👨‍⚕️ Matthieu et Élise, dentiste et infirmière partis ensemble sur l’île de la Réunion 👩‍⚕️

Nous avons également mis en lumière une expérience plus récente puisque Matthieu et Élise sont partis en 2015 pendant 2 ans.

💬 Qui êtes-vous ?

“Nous sommes Élise et Matthieu, originaires de l’ouest de la France. Nous avons tous les deux 31 ans et nous sommes partis sur l’île de la Réunion en 2015. Nous y sommes restés 2 ans.”

Élise : “Pour ma part, avant de partir, j’étais infirmière à l’hôpital. J’ai eu besoin de changer d’air, de tester le libéral car je commençais à être dégoutée de mon travail.”
Matthieu : “Je venais d’être diplômé dentiste de la faculté de Nantes, j’ai fait mes premiers remplacements en 2013 en libéral.”

💬 Pourquoi être partis sur l’île de la Réunion ?

Élise : “J'étais attirée par les randonnées, le bord de mer. J'avais envie de voyager, de découvrir de nouvelles choses. On voulait aussi voir ce que c'était que de travailler ailleurs qu’en métropole.”
Matthieu : “On avait trouvé une colocation avant de partir et on a commencé à chercher du boulot. Je me suis inscrit sur des groupes Facebook de dentistes à la Réunion puis j’ai commencé à pratiquer à St Paul puis aux Avirons.”

💬 Concernant l’exercice de votre métier, avez-vous ressenti un changement ?

Élise : “J’ai travaillé en hôpital public en métropole pendant un peu plus de 3 ans sans perspectives d’évolution. Le libéral a été pour moi une nouvelle expérience : travailler avec une population locale l’a rendu encore plus exceptionnelle. Ma patientèle avait une langue et une culture différentes, notamment dans les croyances religieuses. Il faut savoir que c’est une île très cosmopolite donc c’est intéressant comme expérience. On ne se mélange pas plus que ça même si tout le monde s’entend très bien.”
Matthieu : “C’était moins intéressant pour moi, surtout sur le long terme, car j’étais dans un petit cabinet et je n’avais pas accès à des formations. Je faisais ce que je savais faire, mon travail restait basique intellectuellement parlant.”

💬 Et l’accès aux soins ?

”Au niveau de l’accès aux soins, c’est assez simple pour les gens d’avoir des rendez-vous. J’avais une patientèle de pêcheurs et beaucoup de personnes en situation précaire mais qui bénéficient d’une prise en charge totale. Notre localisation géographique nous avantageait.Pour ceux qui vivent dans des endroits reculés, l’accès est beaucoup plus compliqué.”

💬 Retournerez-vous travailler là-bas ?

“Je pense qu’on y retournera mais pas pour travailler, seulement en tant que touristes.”

💬 Une anecdote ?

“La découverte d’un autre style de vie : il fait chaud, il y a les cocotiers, la montagne, la beauté des villes.
Je ne pensais pas pouvoir marcher autant en montagne et faire de la compétition en trail. On s’est vraiment dépassés physiquement là-bas. Nous avons aussi vu un volcan en éruption plusieurs fois : nous en avons pris plein les yeux !”



🌟 Une conclusion commune

Bien que ces trois soignants soient partis à des périodes différentes et aient exercé des professions différentes, une idée revient : expérience inoubliable !
Des distinctions sont à noter entre les années 1990 et 2000, comme notamment l’abondance de voitures aujourd’hui. Les deux époques s’accordent à décrire une île à la nature plus forte que tout et aux paysages grandioses.
Si le temps passe, un sentiment reste : un paradis.

Dentistes, infirmiers, orthophonistes ? Si vous aussi vous souhaitez partir à l’aventure, n'hésitez-plus et découvrez toutes les annonces disponibles sur RemplaFrance !