RemplaFrance RemplaFrance
Retour au blog

Comment devenir médecin collaborateur en France

Tu souhaites devenir médecin collaborateur et tu veux tout savoir sur le métier ? Nous détaillons pour toi le rôle, le mode d’exercice ainsi que le salaire d’un médecin collaborateur

Publié le 23/09/2022

Le médecin collaborateur libéral est un professionnel non salarié qui exerce auprès d’un autre médecin de la même spécialité. Ce statut a été défini par la loi du 2 août 2005 en faveur des petites moyennes entreprises. 

Qu’est-ce qu’un médecin collaborateur


La collaboration libérale permet au médecin collaborateur de bénéficier d’une installation auprès d’un confrère de même spécialité tout en constituant une patientèle personnelle.   Le médecin collaborateur libéral est considéré comme un médecin thèsé inscrit au tableau de l’ordre des médecins exerçant sous contrat dans le cabinet d’un médecin installé. Le collaborateur libéral exerce son métier en toute indépendance, par conséquent, il reste responsable de ses actes professionnels.  

Le mode d’exercice d’un médecin collaborateur 


Etant considéré comme un travailleur indépendant, le médecin collaborateur utilise ses propres feuilles de soins, ses ordonnances et relève à titre personnel de la convention médicale. 

Quant à ses congés et son planning, ils sont fixés d’un commun accord avec son confrère.  Le collaborateur libéral est également redevable des cotisations à la CARMF ainsi qu’à l’URSSAF dans les 8 jours suivant le début de son activité. Il est aussi responsable de la gestion de sa comptabilité, sa fiscalité et sa couverture sociale. Pareillement, le médecin collaborateur doit être inscrit à l’ordre de son lieu d’exercice, et être affilé à l’assurance maladie. 

Les avantages pour les médecins collaborateurs


La collaboration libérale offre plusieurs avantages aux médecins collaborateurs. C’est un mode d’exercice qui est apprécié surtout par les jeunes médecins.  Ce statut permet au médecin collaborateur libéral de : 

  • → Avoir un temps d’observation avant de détenir son propre cabinet ou de s’associer
  • → Acquérir de l’expérience et monter en compétences  
  • → Bénéficier d’un cabinet procurant les locaux et les matériaux nécessaires mais surtout un accompagnement d’un professionnel expérimenté  
  • → Avoir des contacts et développer sa patientèle personnelle 
  • → Ne pas avoir d’engagement financier excepté de la contribution pour les frais de fonctionnement 

    Tu souhaites exercer en tant que médecin collaborateur libéral ? Retrouve ici l’offre idéale  

    Le contrat d’un médecin collaborateur libéral


    Ce mode d’exercice se dématérialise par la signature d’un contrat entre le praticien titulaire et le médecin collaborateur. Ce contrat doit respecter les règles régissant la profession médicale et doit être envoyé au conseil de l’ordre du lieu d’exercice. Voici les informations qui doivent impérativement figurer sur ce contrat : 

    • → La durée déterminée ou indéterminée tout en mentionnant les conditions de son renouvellement 
    • → Les modalités de rupture du contrat 
    • → Les modalités de rémunération 
    • → Les conditions d’exercice de l’activité 

      Tu as trouvé ton médecin collaborateur et tu souhaites créer ton contrat ? On te  donne rendez-vous sur notre espace de création de contrat en ligne. 

      Le salaire d’un médecin collaborateur


      Selon Talent, le salaire moyen d’un médecin collaborateur en France est 85 000€ par an, soit 46,70€ par heure. Pour les débutants, le salaire moyen est estimé à 80 000€ par an, tandis que pour les professionnels les plus expérimentés, le salaire peut aller jusqu’à 102 200€ par. 

      À lire aussi :

      Partagez l’article à vos contacts
      news
      Le Tour de France des Remplacements débute en octobre !

      Inscris-toi dès maintenant pour y participer

      Inscrivez-vous à notre newsletter

      Deux fois par semaine, des histoires, des jobs et des conseils dans votre boite mail.