Pour la rentrée, découvrez nos formations DPC et approfondissez vos connaissances


Fiche métier

Comment devenir masseur kinésithérapeute ?

Tu es bachelier en quête de ton futur métier, étudiant, ou déjà actif professionnellement et tu souhaites te réorienter ? Nous détaillons pour toi le métier de kinésithérapeute pour te guider et préciser tes choix. Nous aborderons aussi bien le rôle d’un masseur-kinésithérapeute, que les études de kinésithérapie, les évolutions de carrière ainsi que le salaire d’un kiné.


📋 Sommaire

1) Le rôle du kiné
Les missions du kinésithérapeute
Les lieux et modes d’exercices d’un masseur-kinésithérapeute
Les qualités requises pour devenir un bon kiné

2) Etude de kinésithérapeute

3) Débouchés et évolutions de carrière en tant que kiné

4) Salaire d’un kinésithérapeute

👨‍⚕️ Le rôle du kiné

Le masseur-kinésithérapeute est un acteur clé et surtout en matière de rééducation. Il intervient après des opérations chirurgicales, des accidents ou un AVC par exemple.


👐 Les missions du kinésithérapeute

Tes patients feront souvent appel à toi suite à une prescription de leur médecin généraliste ou médecin spécialiste. Tes principales missions seront de veiller à la bonne motricité et autonomie de tes patients à travers divers exercices. Tu réaliseras des exercices de renforcement musculaire, de remise en forme mais aussi des massages pour soulager les douleurs et relâcher les tensions musculaires.

Un masseur kinésithérapeute est amené à traiter toutes les parties du corps : aussi bien le dos dans le cadre d’une lombalgie, que le cou lors d’un torticolis ou des entorses à la cheville. Pour cela, il doit palper les tensions, en insistant dessus si besoin, tout en utilisant des crèmes ou des lampes chauffantes.

Tout kiné traite une patientèle variée, aussi bien des nourrissons qui souffrent d’une bronchiolite, que des patientes après un accouchement dans le cadre d’une rééducation du périnée, que des personnes plus âgées sujettes aux troubles de l’équilibre.

👉 Tu es déjà kiné et tu souhaites te former ? Découvre nos formations DPC pour kinésithérapeutes. Elles te permettront d’approfondir et actualiser tes compétences sur certaines thématiques : tendinopathies, instabilité de la cheville, prise en charge de l’AVC, etc.


🏥 Les lieux et modes d’exercices d’un masseur-kinésithérapeute

Une fois ton diplôme en poche, tu pourras commencer à exercer en réalisant des remplacements ou de l’ assistanat. Cela te permettra de déterminer tes orientations de carrière, c’est-à-dire si tu souhaites exercer en tant que kinésithérapeute libéral ou kiné salarié. A partir de là, plusieurs possibilités s’offrent à toi comme l'exercice en libéral, seul en ouvrant ton propre cabinet, tu devras donc te constituer ta propre patientèle. Mais aussi, l’exercice en libéral en tant que collaborateur kiné d’un cabinet que tu intègreras ou l’exercice libéral en tant qu’associé ou successeur au sein d’un cabinet de kinésithérapie, dont tu possèdes des parts. En ce qui concerne le salariat, tu auras le choix entre des postes en CDD – Temps plein, CDD – Temps partiel, en CDI – Temps plein ou CDI – Temps partiel.

Dans le cadre d’une activité libérale, tu pourras exercer aussi bien dans un cabinet de ville que dans un cabinet plus rural. En ce qui concerne le salariat, tu pourras intégrer un hôpital public ou privé, mais aussi un EHPAD ou des centres de rééducation et établissements thermaux.

👉 Tu es déjà diplômé ? Découvre les offres pour kinésithérapeutes disponibles sur le territoire français.


😍 Les qualités requises pour devenir un bon kiné

Il ne suffit pas de vouloir devenir kinésithérapeute pour le devenir. Ce métier demande quelques qualités essentielles comme l’écoute et l'attention : un bon kiné doit être observateur et repérer les signes de douleur de ses patients. Mais il doit aussi être sociable : le kinésithérapeute exerce un métier qui demande un bon relationnel car il est en permanence en contact avec ses patients et ses collègues. Pour finir, tout bon kiné doit posséder une bonne capacité physique : le kinésithérapeute est constamment debout et manipule son patient, cela te demandera de la force physique.

    🔎 Tu es kinésithérapeute à la recherche d’offres d’emploi ? N’hésite pas à contacter notre     coach de carrière Théodore qui te proposera un accompagnement personnalisé !
Theodore
[email protected]   
06 62 85 49 46



🎓 Etude de kinésithérapeute

Les études de kinésithérapie en France durent 5 ans, décomposées en une année de sélection et 4 années de préparation. Selon l’Etudiant, la première année de sélection est une première année universitaire que tu peux obtenir en réalisant une première année de licence en STAPS ou en biologie. D’autres voies existent comme le parcours spécifique “Accès Santé” (PASS) ou toute licence avec option “Accès Santé” (LAS). Mais tu pourras aussi devenir kinésithérapeute après une première année de PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé).

Les études pour un kiné se décomposent en deux cycles de deux ans. Le premier cycle te permet d’acquérir les fondamentaux avec 1 980 heures de théorie. Tu auras ainsi au programme des cours de santé publique, de sémiologie, de physiopathologie ou encore de pathologie dans le champ musculosquelettique. Tu seras également amené à effectuer des stages. Le second cycle est plus professionnalisant et compte environ 1 470 heures de pratique. Le temps de stage augmente, et tu devras réaliser un clinicat en 5ème année. A cela s’ajoute du temps de travail personnel, estimé selon le CIDJ à près de 3 220 heures sur les 4 ans. A l’issu de ce parcours de 5 ans, tu obtiendras un diplôme d’Etat pour exercer le métier de masseur-kinésithérapeute en France.

💡 Mais des études de masso-kinésithérapie combien ça coûte et où se former ? La France compte plus de 47 instituts de formation aussi bien privés que publics. On estime que le coût moyen des études est de 4 500 euros par an, mais il varie évidemment selon la zone géographique.



🚀 Débouchés et évolutions de carrière en tant que kiné

Les débouchés en kinésithérapie sont nombreux mais les besoins varient selon les zones géographiques. Ainsi, des régions comme l’Ile-de-France, la Bretagne ou l’Auvergne Rhône Alpes présentent plus de demandes que d’offres pour ce métier. En revanche, le Grand Est, la Nouvelle Aquitaine ou la Corse par exemple sont en recherche mais dans des zones plus rurales. Tu peux consulter la carte de l’offre et de la demande de kinés en France sur le site de Top Métiers.

Tout kinésithérapeute, une fois son diplôme obtenu, peut aussi se spécialiser dans la thalassothérapie afin de pratiquer la balnéothérapie ou hydrothérapie. Cela consiste pour le patient à réaliser des exercices dans de l’eau douce ou de mer, mais aussi des bains de boues ou d’algues. Tu pourras également te spécialiser afin de devenir kinésithérapeute équin, respiratoire ou kiné du sport afin d’aider tes patients dans le cadre d’une remise en forme, par exemple.

👉 Tu es déjà kinésithérapeute spécialisé dans le sport ? Forme-toi aux bénéfices des Activités Physiques et Sportives (APS) pour la santé et prescription des AP-Adaptées en ALD. Il s’agit d’une formation en DPC, 100% prise en charge et proposée par l’organisme Health Events.

Tout kinésithérapeute bénéficie de facilités pour passer le diplôme d’ostéopathe. En effet, la formation d’ostéopathie compte près de 4 860 heures de formation, en étant déjà kinésithérapeute, tu n’auras qu’à réaliser 1 900 heures de formation.

Si tu souhaites devenir masseur kinésithérapeute salarié, tu pourras au bout de 4 ans tenter d’obtenir le diplôme de cadre de santé ou de directeur de soins. Le premier diplôme est une formation sur un an, le second sur deux ans. Cela te permettra d’acquérir des compétences managériales.



💸 Salaire d’un kinésithérapeute

La majorité des kinés exercent en libéral. En moyenne, nous estimons que sa rémunération annuelle est de 70 000 €. Mais ce montant varie selon la zone géographique, les soins pratiqués et leur nombre. A ce chiffre d'affaires, il doit en déduire les redevances, charges sociales, frais de déplacement mais aussi les impôts ou taxes. Il lui restera donc en poche environ 35 000 €, qu’il pourra réutiliser pour investir dans du nouveau matériel ou pour rembourser ses prêts en cours.

Quant au masseur-kinésithérapeute salarié, son salaire varie selon son ancienneté, lui permettant de gravir des échelons. Ainsi, le revenu minimum d’un kiné est de 1 818,18€ et maximum de 2 975,63€. Pour plus de précisions sur les salaires, consultez notre article qui saura vous dire précisément combien gagne un masseur-kinésithérapeute selon son mode d’exercice.


⬇️ Découvre nos offres de Remplacement et d’Assistanat pour kiné ⬇️